Description de fonction de l’infirmier(-ère) stomathérapeute :

1 . Mission générale

L’infirmière Stomathérapeute a la maîtrise des connaissances théoriques et pratiques pour une prise en charge holistique du patient stomisé et porteur de fistule(s).

Elle possède des compétences dans les domaines des soins de plaies et de l’incontinence.

En établissant une relation d’aide avec le patient et son entourage, elle l’accompagne pour lui permettre de retrouver une qualité de vie optimale tant du point de vue socioprofessionnel, familial qu’affectif. L’information et l’éducation du patient sous-entend une démarche pédagogique portant sur les connaissances (savoir), les attitudes (savoir être), les pratiques (savoir faire) et les projets (savoir devenir).

2. Situation organisationnelle

L’Infirmière Stomathérapeute est idéalement détachée pour accomplir sa fonction. Par son expertise acquise grâce à sa formation et son expérience personnelle dans le domaine de la Stomathérapie, elle est une infirmière ressource au sein de l’institution.

3. Qualification requise

Prestataire infirmier

  • Obtention du certificat d’Infirmier(e) Stomathérapeute formation de type long, reconnu par le WCET (World Concil of Enterostomal Therapist)

Atouts complémentaires :

  • école des cadres ou licence
  • notions d’anglais ou de néerlandais
  • notions d’informatique
  • certificat Inter-Universitaire Plaies et Cicatrisation

4. Profil

Celui du prestataire infirmier et :

  • au moins trois années d’ancienneté dans la profession
  • une aptitude au travail en interdisciplinarité
  • capacité d’adaptation, de créativité
  • capacité de communication
  • aptitudes pédagagiques
  • collaboration à des projets institutionnels
  • organisation, rigueur, méthodologie
  • initiative dans la conduite de projets

5. Rôles

L’infirmière stomathérapeute développe une expertise dans une, ou plusieurs, prises en charge suivantes :

  • stomies digestives de décharge (continentes ou non) et / ou d’alimentation
  • stomies urinaires (continentes ou non)
  • incontinence urinaire et /ou fécale et gestion intestinale
  • plaies
  • fistules

Tous les domaines peuvent être développés chez l’adulte et / ou l’enfant

Elle doit aussi :

  • collaborer avec les cadres infirmiers
  • participer aux réunions interdisciplinaires où sa présence est requise ou souhaitée
  • être un acteur de changement et agent de qualité
  • participer à la formation (stages et cours) des élèves infirmier(e)
  • encadrer les infirmières en formation de Stomathérapie
  • informer et participer à la formation du personnel soignant dans son domaine
  • informer et participer à la formation du corps médical
  • coordonner la transmission de l’information nécessaire à la réalisation des soins ainsi
  • que la prise en charge du patient par les soignants intra et extra hospitaliers
  • rédiger un rapport annuel d’activités
  • rédiger un rapport par patient

6. Compétences requises

L’infirmier(e) stomathérapeute doit développer des compétences dans :

  • la réalisation des techniques de soins
  • la surveillance et la prévention des complications
  • le domaine scientifique (anatomie, physiopathologie)
  • les conséquences des différents traitements
  • le domaine de l’hygiène de vie, l’alimentation…
  • les principes de la relation d’aide
  • le domaine pédagogique
  • la connaissance de la législation et son actualisation dans les domaines concernés
  • la gestion du matériel
  • l’organisation de la gestion de ses tâches selon les besoins et les demandes
  • L’infirmière stomathérapeute pourra prescrire le matériel et aura un numéro INAMI

7. Relations internes

  • L’infirmière stomathérapeute établit des relations pour :
  • être le lien entre les patients et les différents intervenants
  • collaborer en première intention avec les infirmier(e)s
  • collaborer avec les autres médecins hospitaliers
  • collaborer avec tous les paramédicaux : diététicienne, psychologue, kinésithérapeute,assistante sociale…) être relais ou partenaire avec la pharmacie pour l’achat des produits spécifiques et veiller
    à la facturation adéquate (respect des procédures)

8. Relations externes

L’infirmière stomathérapeute est un lien possible avec :

  • Familles, proches
  • services de soins à domicile
  • médecins traitants
  • bandagistes et pharmaciens
  • maisons de repos et de soins
  • sécurité sociale
  • services sociaux
  • écoles d’infirmier(e)s
  • associations de patients
  • associations professionnelles
  • firmes – laboratoires
  • collègues Infirmières Stomathérapeutes

9. Formation – Recherche

L’infirmier(e) stomathérapeute maintient ses connaissances à jour :

  • en participant à des congrès, des séminaires, des recyclages (20 heures par an minimum)
  • par des contacts avec les firmes
  • par ses lectures (articles scientifiques, revues professionnelles)
  • en étant membre d’une association professionnelle dans le domaine de ses compétences

Dans la mesure des possibilités, elle veille à :

  • réaliser des études cliniques
  • publier des articles dans son domaine de compétence

10. Plan institutionnel

Selon l’institution, elle participe :

  • au groupe qui gère le matériel
  • au groupe soins de plaies et /ou escarres
  • au comité d’éthique
  • à la cellule des soins palliatifs
  • à la cellule d’éducation
  • à la cellule des infirmier(e)s relais
  • à la formation permanente
  • à la cellule nutrition

11. Equipement et matériel nécessaire

Idéalement, elle dispose :

  • d’un local de soins avec WC annexé et d’un bureau pour recevoir les patients en consultation
  • d’un téléphone et un appelle personne (Bip)
  • d’ un endroit destiné à entreposer le matériel, d’un miroir
  • d’échantillons de matériel d’appareillage et produits de soins
  • de matériel informatique, vidéo, photocopieuse, appareil photo, matériel didactique
  • d’un secrétariat

 

Description de fonction de l’Infirmière qualifié en soins de plaies :

1. Missions générales

L’infirmière qualifiée en soins de plaies maîtrise les connaissances théoriques et pratiques de la prise en charge du patient à risque ou porteur de plaies.

Ses compétences s’appliquent dans différents domaines tels que la prévention ou les soins de plaies (aiguës ou chroniques) lui permettant d’adopter une attitude professionnelle propice à la réalisation d’une démarche de soins appropriée basée sur une démarche en soins infirmiers.

L’infirmière qualifiée en soins de plaies établit une prise en charge appropriée au patient afin d’assurer une relation d’aide et une éducation thérapeutique adaptées à ses besoins spécifiques et à ceux de son entourage. Lors de cette démarche, elle doit s’adapter au mode de vie et à l’environnement de ces personnes. L’objectif de cet accompagnement étant le respect des souhaits et des besoins du patient afin de lui permettre de devenir un acteur à part entière de ses soins.

 

Néanmoins, il est important de relever que l’information et l’éducation du patient et de son entourage sous-entendent une démarche pédagogique portant sur les connaissances (savoir), les attitudes (savoir être), les pratiques (savoir-faire) et les projets (savoir devenir).

 

En finalité, cet accompagnement doit permettre au patient de retrouver une qualité de vie optimale sur différents plans : socioprofessionnel, familial et affectif.

 

2. Situation organisationnelle

L’infirmière qualifiée en soins de plaies est une personne ressource au sein de l’institution de par son expertise, acquise au travers de sa formation et de ses expériences personnelles, dans le domaine des soins de plaies. Idéalement, elle sera détachée pour accomplir ses missions.

3. Qualifications requises

  • Etre prestataire de l’art infirmier
  • Réussite d’une formation de 150 heures dans le domaine des « plaies et cicatrisation ».
  • Atouts complémentaires :

-Ecole des cadres ou master en santé publique option éducation à la santé

-Certificat interuniversitaire de « clinique soignante en soins infirmiers »

-Notions d’informatique

-Notions d’anglais et de néerlandais

 

 

4. Profil

  • Profil  du prestataire de l’art infirmier
  •             5 ans d’ancienneté dans la profession
  •             Aptitude au travail en interdisciplinarité
  • Capacité d’adaptation, de créativité et d’initiative
  •             Aptitudes à la communication, basées sur une ouverture d’esprit et une attitude réceptive
  •             Aptitudes didactiques
  • Collaboration à des projets institutionnels
  •              Capacité d’organisation, une rigueur et une méthodologie
  • Capacité de conduite de projets
  •             Disponibilité
  • Capacité d’établir des liens

5. Rôles

L’infirmière développe une expertise dans un ou plusieurs domaines suivants :

  •             Prévention et soins de plaies chroniques
  •             Soins de plaies aiguës (chirurgicales et traumatiques)
  •             Soins aux brûlures
  •             Soins de plaies oncologiques …

 

Tous ces domaines peuvent être développés tant chez l’adulte que chez l’enfant.

 

Elle doit également :

  •             Collaborer avec les cadres infirmiers
  •             Respecter la philosophie et les objectifs du département infirmier, les réglementations et procédures en vigueur afin de garantir la qualité des soins et son amélioration continue
  •             Participer aux réunions interdisciplinaires où sa présence est souhaitée ou requise
  •             Etre un acteur de changement
  • Etre garant de la qualité et de la sécurité lors de ses interventions
  •             Participer à la formation des élèves infirmiers (stages et cours)
  •             Informer et participer à la formation du personnel soignant dans son domaine de compétence
  • Encadrer les infirmières en formation de soins de plaies
  •             Informer et participer à la formation du corps médical
  •             Coordonner la transmission de l’information nécessaire à la réalisation des soins et dans la prise en charge du patient aux soignants intra et extrahospitaliers en respectant la démarche scientifique en soins infirmiers
  •             Documenter ses écrits et présenter une information complète et pertinente
  •             Rédiger un rapport annuel d’activité
  •             Rédiger un rapport par patient
  •             Représenter l’institution auprès d’associations professionnelles, de fédérations et de plates formes
  •             Actualiser ses connaissances
  • Faire preuve d’autocritique

 

6. Compétences requises

L’infirmière qualifiée en soins de plaies est compétente dans les domaines suivants :

  •             Réalisation de techniques de soins spécifiques aux soins de plaies
  •             Prévention et la surveillance des complications
  •             Scientifique par ses connaissances en anatomie, physiologie, pharmacologie, les conséquences des différents traitements …
  •             Application de la démarche en soins infirmiers aux différents besoins (l’alimentation, …)
  •             Application des principes de la relation d’aide
  •             Pédagogie
  • Connaissance de la législation et son actualisation dans les domaines concernés
  •             Gestion du matériel
  •             Organisation et la gestion de ses tâches selon les besoins et les demandes

 

7. Relations internes

L’infirmière qualifiée en soins de plaies établit des collaboration entre :

  •             Les patients et les différents intervenants
  • Les praticiens hospitaliers : médecins, infirmières, diététicienne, psychologue, kinésithérapeute, assistante sociale…
  •             Pharmacie, service achat, fabriquant de matériel pour l’obtention des produits spécifiques et veiller à la facturation adéquate (respect des procédures)

8. Relations externes

L’infirmière qualifiée en soins de plaies est une personne de liaison entre :

  •             Les familles et les proches
  •             Les services de soins à domicile
  •             Les médecins traitants
  •             Les pharmaciens
  •             Les maisons de repos et de soins
  •             La sécurité sociale
  •             Les services sociaux
  •             Les écoles d’infirmières
  •             Les associations professionnelles
  •             Les firmes et les laboratoires
  •             Les collègues Infirmières qualifiés en soins de plaies

 

9. Formation – Recherche

L’infirmière  qualifiée en soins plaies maintient ses connaissances à jour :

  •             En participant à des congrès, des séminaires, des recyclages (20 heures par an minimum)
  • En créant et harmonisant des procédures de soins en collaboration avec les différents professionnels concernés
  •             En ayant des contacts avec les fabricants de matériel
  • En ayant des lectures régulières (articles scientifiques, revues professionnelles)
  •             En étant membre d’une association professionnelle dans le domaine des soins de plaies

 

Dans la mesure des possibilités, elle tâchera de :

  •             Réaliser des études cliniques
  •             Publier des articles dans le domaine des soins de plaies

10. Plan institutionnel

Selon l’institution, l’infirmière qualifiée en soins plaies participe :

  •             Au groupe gérant le matériel institutionnel
  •             Au groupe soins de plaies et/ou escarres
  •             Au comité d’éthique
  •             A la cellule des soins palliatifs
  •             A la cellule d’éducation
  •             A la cellule des infirmières « relais »
  •             A la cellule nutrition
  •             A la formation permanente
  •             A la cellule de la douleur

11. Equipement et matériel nécessaire

Idéalement, l’infirmière qualifiée en soins de plaies aura à sa disposition :

  •             un local de soins et un bureau pour recevoir les patients en consultation
  •             un téléphone et/ou un appel personne
  •             un endroit destiné à entreposer le matériel de soins et les échantillons
  •             du matériel informatique, vidéo, photocopieuse, appareil photo, matériel didactique
  •             un secrétariat

Description de fonction de l’Infirmier (ère) porteur (teuse) du titre  professionnel particulier d’Infirmier (ère) en Stomathérapie, Cicatrisation et Plaie :

1. Mission générale

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaies maîtrise les connaissances théoriques et pratiques de la prise en charge holistique du patient porteur de stomie, de fistules et/ou à risque ou porteur de plaies.

Ses compétences s’appliquent dans différents domaines tels que la stomathérapie, l’incontinence, la prévention ou les soins de plaies (aiguës ou chroniques) lui permettant d’adopter une attitude professionnelle propice à la réalisation d’une démarche de soins appropriée.

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaies établit une prise en charge appropriée au patient afin d’assurer une relation d’aide et une éducation thérapeutique adaptées à ses besoins spécifiques et à ceux de son entourage. Lors de cette démarche, elle doit s’adapter au mode de vie et à l’environnement de ces personnes. L’objectif de cet accompagnement étant le respect des souhaits et des besoins du patient afin de lui permettre de devenir un acteur à part entière de ses soins.

Néanmoins, il est important de relever que l’information et l’éducation du patient et de son entourage sous-entendent une démarche pédagogique portant sur les connaissances (savoir), les attitudes (savoir être), les pratiques (savoir-faire) et les projets (savoir devenir).

En finalité, cet accompagnement doit permettre au patient de retrouver une qualité de vie optimale sur différents plans : socioprofessionnel, familial et affectif.

2. Situation organisationnelle

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaies est idéalement détachée pour accomplir sa fonction.

Elle est une personne ressource au sein de l’institution de par son expertise, acquise au travers de sa formation et de ses expériences personnelles, dans le domaine de ses compétences

3. Qualification requise

  • Etre bachelier en soins infirmiers
  • Réussite d’une formation de 900 heures telle que définie dans les textes de loi.
  • Atouts complémentaires :

-Ecole des cadres ou master en santé publique option éducation à la santé

-Certificat interuniversitaire de « clinique soignante en soins infirmiers »

-Notions d’informatique

-Notions d’anglais et de néerlandais

4. Profil

  • Profil  du prestataire de l’art infirmier
  •             5 ans d’ancienneté dans la profession
  •             Aptitude au travail en interdisciplinarité
  • Capacité d’adaptation, de créativité et d’initiative
  •             Aptitudes à la communication, basées sur une ouverture d’esprit et une attitude réceptive
  •             Aptitudes didactiques
  • Collaboration à des projets institutionnels
  •             Capacité d’organisation, rigueur et  méthodologie
  • Capacité de conduite de projets
  •             Disponibilité
  • Capacité d’établir des liens

5. Rôles

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaie développe une expertise dans un ou plusieurs des domaines suivants :

  • Stomies digestives de décharge (continentes ou non) et / ou d’alimentation
  • Stomies urinaires (continentes ou non)
  • Incontinence urinaire et /ou fécale et gestion intestinale
  • Fistules
  • Prévention et soins de plaies chroniques
  •             Soins de plaies aiguës (chirurgicales et traumatiques)
  •             Soins aux brûlures
  •             Soins de plaies oncologiques …

Tous ces domaines peuvent être développés tant chez l’adulte que chez l’enfant.

Elle doit également :

  •             Collaborer avec les cadres infirmiers
  •             Respecter la philosophie et les objectifs du département infirmier, des réglementations et procédures en vigueur afin de garantir la qualité des soins et son amélioration continue
  •             Participer aux réunions interdisciplinaires où sa présence est souhaitée ou requise
  •             Etre un acteur de changement
  • Etre garant de la qualité et de la sécurité lors de ses interventions
  •             Participer à la formation des élèves infirmiers (stages et cours)
  •             Informer et participer à la formation du personnel soignant dans son domaine
  • Encadrer les infirmières en formation dans son domaine de compétence
  •             Informer et participer à la formation du corps médical
  •             Coordonner la transmission de l’information nécessaire à la réalisation des soins et dans la prise en charge du patient aux soignants intra et extrahospitaliers en respectant la démarche scientifique en soins infirmiers
  •             Documenter ses écrits et présenter une information complète et pertinente
  •             Rédiger un rapport annuel d’activité
  •             Rédiger un rapport par patient
  •             Représenter l’institution auprès d’associations professionnelles, de fédérations et de plates formes
  •             Actualiser ses compétences
  • Faire preuve d’autocritique

6. Compétences requises

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaies est compétente dans les domaines suivants:

  •             Scientifique par ses connaissances en anatomie, physiologie, pharmacologie, les conséquences des différents traitements …
  •             Réalisation de techniques de soins spécifiques aux soins dans son domaine de compétence
  •             Prévention et la surveillance des complications
  •             Application de la démarche en soins infirmiers aux différents besoins (l’alimentation, …)
  •             Application des principes de la relation d’aide
  •             Pédagogie
  • Connaissance de la législation et son actualisation dans les domaines concernés
  •             Gestion du matériel
  •             Organisation et la gestion de ses tâches selon les besoins et les demandes

 

7. Relations internes

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaies établit des collaborations entre :

  •             Les patients et les différents intervenants
  • Les praticiens hospitaliers : médecins, infirmières, diététicienne, psychologue, kinésithérapeute, assistante sociale…
  •             La pharmacie, le service achat, les fabriquants de matériel pour l’obtention des produits spécifiques et veiller à la facturation adéquate (respect des procédures)

8.  Relations externes

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaies est une personne de liaison entre :

  •             Les familles et les proches
  •             Les services de soins à domicile
  •             Les médecins traitants
  •             Les pharmaciens
  •             Les maisons de repos et de soins
  •             La sécurité sociale
  •             Les services sociaux
  •             Les écoles d’infirmières et paramédicales
  •             Les associations professionnelles
  •             Les firmes et les laboratoires
  •             Les collègues Infirmières porteur du titre d’infirmier spécialisé en stomathérapie et soins de plaies

9. Formation – Recherche

L’infirmière spécialisée en stomathérapie et soins de plaies maintient ses connaissances à jour :

  • En participant à des congrès, des séminaires, des recyclages (20 heures par an minimum)
  • En créant et harmonisant des procédures de soins en collaboration avec les différents professionnels concernés
  • Par des contacts avec les firmes
  • Par ses lectures (articles scientifiques, revues professionnelles)
  • En étant membre d’une association professionnelle dans le domaine de ses compétences

Dans la mesure des possibilités, elle veille à :

  • réaliser des études cliniques
  • publier des articles dans son domaine de compétence

10.  Plan institutionnel

Selon l’institution, elle peut participer :

  •             Au groupe gérant le matériel institutionnel
  •             Au groupe soins de plaies et/ou escarres
  •             Au comité d’éthique
  •             A la cellule des soins palliatifs
  •             A la cellule d’éducation
  •             A la cellule des infirmières « relais »
  •             A la cellule nutrition
  •             A la formation permanente
  •             A la cellule de la douleur

11. Equipement et matériel nécessaire

Idéalement, elle dispose :

  • d’un local de soins avec WC annexé et d’un bureau pour recevoir les patients en consultation
  • d’un téléphone et un appel personne (Bip)
  • d’un endroit destiné à entreposer le matériel, les produits de soins, les échantillons
  • de matériel informatique, vidéo, photocopieuse, appareil photo, matériel didactique
  • d’un secrétariat

 

Nos partenaires